Biographie

Toute petite, Pascale LeBlanc se découvre un insatiable appétit pour la musique. Dès l’âge de six ans elle étudie le piano, ce qui la conduit tout naturellement à des études en musique au Cégep, puis à l’université. Elle est pianiste de formation. Mais elle fait un jour une rencontre qui bouleverse sa vie : la guitare! Dès lors, l’écriture de chansons à la guitare qui s’impose comme étant le mode d’expression par excellence.
 


Issues de deux cultures, les chansons de Pascale LeBlanc ont l’influence de la chanson québécoise, aussi bien que des rythmes antillais d’une enfance passée à Port-au-Prince, Haïti. Le résultat est une musique qui se promène aisément entre ces deux racines et qui reflète de manière naturelle et authentique ce qu’elle est. Parle-t-on d’une musique moitié québécoise, moitié haïtienne? Moitié pop, moitié antillaise? Quand on lui demande de définir sa musique, Pascale se plait à dire que c'est un style qui marie la Chanson à la Musique du monde, une sorte de Chanson du Monde!  Mais au fond, ses chansons, reconnaissables entre toutes, c'est juste du Pascale LeBlanc...

 

L'auteure-compositrice-interprète présente ses chansons d’un style très personnel dans divers concours au fil des ans. Entre autres au Festival International de la Chanson de Granby, où elle est finaliste en 1992 en remportant le Prix de la Presse. Sous étiquette Musi-Art en 1996, elle sort son premier album, «Mes Différences». Une série de spectacles et de premières parties fait suite à ce premier album.


En juin 2011, c’est portée par la passion courageuse de faire les choses à sa manière, que Pascale LeBLanc présente un premier mini album (EP) autoproduit: «Sur la Route du Flamboyant». Ce sont quatre chansons superbement ficelées qui ouvraient aussi la voie à une série de spectacles. Avec de plus en plus d'expérience du "live", elle lance un deuxième mini album à l'automne 2014. "Kinbé La" est dédié à Haïti et à la culture haïtienne. Au printemps 2015, la chanson-titre de ce mini album se retrouve dans différentes radios du Québec et dans des radios francophones hors Québec. De nombreux spectacles en découlent, parmi lesquels une sortie montréalaise à la Place des Arts. 

En 2017, c'est un nouveau spectacle qui voit le jour. Pascale y explore le monde des "loops" en jouant elle-même ses percussions, en faisant elle-même ses harmonies vocales. Le résultat est des plus surprenant et réjouissant. C'est un must: il faut la voir sur scène!!!